Carte cadeau, populaire chez les employés | Sodexo Belgique

Carte cadeau : les raisons de son succès chez les employés et les entreprises

La carte cadeau est de plus en plus plébiscitée pour motiver et récompenser les employés de manière personnalisée, tout en leur laissant une liberté de choix. Qu’elle soit une incitation à atteindre des objectifs ou une gratification pour l’accomplissement d’une tâche difficile, sa popularité ne cesse de grimper. Voici pourquoi.

La carte cadeau complète ou remplace désormais de plus en plus souvent l’e-mail de félicitations par lequel un manager remercie l’un de ses collaborateurs pour son engagement ou ses résultats. Gratification accordée spontanément ou dans le cadre d’un programme de reconnaissance pour encourager l’implication et la motivation des salariés, la carte cadeau offre en effet plusieurs avantages. Elle peut être personnalisée, elle laisse une liberté de choix à celui qui la reçoit, et elle réconcilie toutes les générations présentes dans l’entreprise car quel que soit l’âge, tout le monde l’apprécie.

 

Le budget accordé aux cartes cadeaux progresse

La popularité de la carte cadeau est telle qu’en 2015, 83 % des entreprises américaines l’ont utilisée dans le cadre de leur politique incitative, selon Giftcards.com. Une autre étude a confirmé que le budget cadeaux des entreprises avait augmenté en 2016 et que les cartes cadeaux étaient la forme de récompense la plus appréciée (67,7 %), loin devant les vêtements (40 %).

Les entreprises ont également accordé plus fréquemment des cartes cadeaux en 2016 (+ 37 %). Très répandues dans les grandes entreprises, elles font également une percée dans les PME. Selon un sondage mené par Sodexo, les dirigeants de PME auraient l’intention d’augmenter ce poste de façon significative au cours des deux prochaines années, pour accorder des récompenses allant dans le sens d’un meilleur équilibre vie professionnelle/vie privée. Les patrons prévoyant de récompenser la performance au moyen de primes, bons et cartes cadeaux sont en hausse de 15 points de pourcentage, ceux voulant opter pour des mesures favorables au pouvoir d’achat sont en progression de 17 points de pourcentage ![1]

 

Un avantage adapté à tous les budgets 

Les cartes cadeaux s’adaptent à tous les budgets, ceux des grandes entreprises comme des plus petites. Si les grandes entreprises peuvent faire preuve de largesses (la part des entreprises faisant des cadeaux de plus de 1 000 dollars est passée de 1,3 % à 6,2 % depuis 2015-2016), près de 70 % des cadeaux ont coûté moins de 100 dollars.

À côté des grandes firmes, les PME perçoivent elles aussi les fruits du phénomène des cartes cadeaux. Selon l’étude menée par Sodexo auprès de dirigeants de PME de 7 pays, 88 % d’entre eux signalent une amélioration de l’ambiance de travail consécutive à l’octroi de primes et bons cadeaux pour récompenser la performance ; 71 % ont constaté une hausse de leur chiffre d’affaires et 72 % une baisse de l’absentéisme (voir notre infographie).

 

Le secret d’un programme de cartes cadeaux réussi

Trois conditions doivent être réunies pour réussir son programme de cartes cadeaux :

  • l’adhésion des collaborateurs ;
  • l’effet de surprise ;
  • un large choix de cartes.

Pour un programme incitatif, l’adhésion sera maximale si la hiérarchie réussit à expliquer clairement les objectifs généraux aux collaborateurs puis les impliquent dans la définition des cibles ou des KPI auxquels seront subordonnées les récompenses. Il convient aussi de consulter les représentants du personnel sur le type de cartes cadeaux qu’il convient d’offrir. Une fois le programme lancé, son efficacité sera également renforcée par le feed-back des salariés. En se nourrissant en permanence de ces retours d’expérience, le programme restera toujours en prise avec les modes de vie et les aspirations des employés.

Le facteur surprise sera un allié particulièrement précieux pour choisir les supports et récompenses, car les surprises se gravent plus durablement dans la mémoire des collaborateurs. Il n’est d’ailleurs pas anodin qu’un nouveau segment de marché soit en train de se constituer (« surprise and delight », en anglais), dont la pertinence a été confirmée scientifiquement : aux États-Unis, des chercheurs ont en effet montré que les « centres du plaisir » situés dans le cerveau de l’homme réagissent plus vivement lorsque le plaisir est inattendu.

Enfin, le choix du cadeau est aussi devenu un sujet sensible, étant donné l’évolution de la pyramide des âges au sein de la population active. La clé du succès ? Offrir une gamme de cartes cadeaux suffisamment large pour motiver des collaborateurs d’âges et d’horizons différents.

 

La carte cadeau comble le fossé générationnel 

Alors que cohabitent au sein de l’entreprise la génération Y et celle du Baby-boom, une question se pose : quelle carte séduira à la fois un jeune de 20 ans et son aîné de 68 ans. Des études menées aux États-Unis mettent en évidence le succès grandissant des e-cartes auprès de la génération Y, à la fois faciles d’utilisation et indiquées pour les achats en ligne, de même que les cartes prépayées des grandes entreprises de cartes de crédit, qui permettent un choix presque illimité. À l’opposé, les études montrent que les générations antérieures préfèrent une carte rattachée à une enseigne précise.

Par-delà les différences générationnelles, l’expérience acquise chez Sodexo montre – et les enquêtes[2] le confirment – qu’on trouve au sein de la population active des profils bien distincts. Cette diversité souligne la nécessité de s’appuyer sur une gamme de solutions suffisamment large pour que les récompenses remplissent leur vocation.

 

Liens supplémentaires

 

[1] Qualité de vie : un atout de TAILLE pour les patrons de PME — Services Avantages et Récompenses de SODEXO – Rapport 2016

[2] Étude 2016 Sodexo Benefits & Rewards menée sur 3 224 employés et 880 entreprises aux Etats-Unis, en Inde, en France, au Brésil et en Pologne

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×