L'employer branding est-il le nouvel eldorado des recruteurs ?

Politique RH : quels défis devrez-vous relever en 2019 ?

La politique RH est au centre de la stratégie de toute entreprise. Un bon Responsable des Ressources Humaines doit ainsi veiller à sans cesse s’adapter aux évolutions de son marché, prendre en compte les différentes innovations techniques et les adapter à sa gestion des ressources humaines. Une politique RH bien gérée entraînera alors une meilleure productivité de ses salariés.

1.Le RH au centre de la stratégie de l'entreprise

L’un des plus gros défis d’un responsable des ressources humaines en 2019 est de placer sa politique au centre de la stratégie de l’entreprise. Cette position permettra au RH d’optimiser son capital humain, en améliorant les compétences de ses employés et en les adaptant aux évolutions de sa société.

Le chargé des ressources humaines doit alors répondre, de plus en plus, à des enjeux stratégiques et digitaux pour développer une véritable culture d’entreprise. Son rôle est, en premier lieu, d’améliorer les compétences humaines et numériques des employés de son entreprise, en les accompagnant dans la transformation digitale.

Pour permettre ce développement des compétences, il doit, par exemple, veiller à proposer régulièrement des formations en adéquation avec les évolutions de son marché. La bonne gestion de son capital humain permettra alors à l’entreprise d’être plus productive.


telecharger-livre-blanc-lunch-pass

2. Favoriser le développement du leadership innovant

Lors du recrutement de nouveaux profils, le responsable RH ne se concentre désormais plus uniquement sur les “hard skills”, les compétences et connaissances démontrables. Les "soft skills" ont également pris une part importante dans la sélection et le recrutement des nouveaux talents.

Les “soft skills” participent à mettre davantage en avant l’humain, de développer l’aspect social et le bien-être de ses employés, en développant un environnement de travail à la fois sain et stimulant.

Les « soft skills » sont ainsi primordiales pour accompagner l’entreprise dans le développement du leadership innovant, de la synergie des compétences et d’une culture d’entreprise forte et engageante. Le RH doit donc être en mesure de repérer ces compétences humaines lors du processus de recrutement, de les développer et de les valoriser tout au long de la vie du travailleur au sein de la société.

3. La digitalisation

Afin de faire face à la digitalisation grandissante des ressources humaines, le RH doit sans cesse adapter sa politique et se tenir informé des évolutions du marché, en se dotant des derniers outils de gestion disponibles. Les nouveaux outils permettent de mieux gérer l’ensemble du capital humain et d’exploiter au mieux leurs compétences.

Les données relatives aux employés, collaborateurs et clients sont alors plus facilement managées. Le RH, en s’appropriant ces outils de gestion performants, rend l’entreprise plus productive et lui permet de gagner un temps considérable.

Une fois ces outils mis à jour et maîtrisés, le RH doit désormais accompagner le changement en interne et mettre en place des dispositifs afin que le personnel puisse se former (plan de formation, actions de formation). Des employés qui possèdent des connaissances et compétences à jour dans leur poste n’en seront que plus performants !

Outre les outils digitaux de gestion, le recrutement tend également à se tourner vers le numérique et, notamment, vers les réseaux sociaux. LinkedIn, par exemple, est devenu un moyen de recrutement efficace. L’utilisation des réseaux sociaux dans le sourcing et le recrutement est ainsi de plus en plus importante et tend à croître encore plus, dans les années à venir. Ils permettent de diffuser des annonces de recrutement plus facilement et d’interagir plus instantanément avec les candidats.

4. Développer la satisfaction des travailleurs

Le bien-être au travail est un autre enjeu majeur pour les entreprises. Les travailleurs accordent de plus en plus d’importance au fait d’évoluer dans un environnement de travail sain. Le simple fait de proposer un salaire intéressant ne suffit plus à fidéliser les collaborateurs.

Dorénavant, le responsable RH doit être à l’écoute de ses employés et veiller à leur bien-être et à leur qualité de vie au travail. Des employés qui se sentent bien sur leur lieu de travail seront en effet bien plus productifs et compétents et obtiendront de meilleurs résultats. Une bonne ambiance de travail permet également de réduire les risques de burn-out et de turnover.


telecharger-livre-blanc-lunch-pass

Les enjeux autour de politique RH en entreprise ne cessent d’évoluer. En 2019, le RH doit relever de nouveaux défis pour veiller au bon fonctionnement de son entreprise. Il doit notamment anticiper et adapter sa stratégie aux innovations du marché, mais aussi veiller au bien-être de ses employés.

En réussissant à surmonter ces challenges, le responsable RH pourra observer une nette amélioration de la productivité et de la fidélité de ses travailleurs. Tout ceci aura également un impact sur le développement de son employer branding et sa capacité à attirer de nouveaux talents et à rester compétitif sur le marché de l’emploi.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×