La boîte à outil du HR Manager 2.0 pour fidéliser les salariés !

La boîte à outil du HR Manager 2.0 pour fidéliser les salariés !

Il est tellement frustrant pour un manager de voir un employé de valeur partir à la concurrence ! Mais le constat est là : l’entreprise n’a pas su combler ses attentes pour qu’il poursuive son parcours professionnel au sein de sa structure. La question se pose alors de savoir si tous les moyens ont été mis en œuvre pour motiver ce talent en partance.

Car si fidéliser ses salariés est aujourd’hui devenu un combat de tous les jours, les ressources humaines ont néanmoins divers outils de fidélisation à leur disposition pour relever ce défi. Des nouvelles méthodes de management aux solutions digitales, découvrez dès maintenant la boîte à outil du HR Manager 2.0 pour fidéliser les salariés !

1. Une culture d'entreprise et des valeurs fortes et engageantes

Envisager vos salariés comme des clients vous semble un peu exagéré ? Pourtant, à notre époque, les candidats effectuent de plus en plus souvent des recherches sur les entreprises qu'ils souhaitent intégrer, comme le ferait un client en quête d’un service, d’un produit ou d’une marque. Pour fidéliser ses collaborateurs, il faut donc commencer par accepter cette nouvelle réalité : les employés sont les clients du service RH.

Une fois ce principe intégré, vous comprenez également toute l’importance de soigner la culture et les valeurs de l’entreprise. En effet, ces dernières doivent être transparentes, inspirer confiance et motiver le candidat à s'y reconnaître et à se sentir potentiellement impliqué.


telecharger-livre-blanc-lunch-pass

2. Un package salarial attractif

De nos jours, la rémunération ne constitue plus la seule façon d’instaurer un climat motivant. Alors comment fidéliser ses employés autrement que par la fiche de paie ? Le package salarial est un élément décisif pour vos collaborateurs. De nombreux avantages extralégaux existent et sont accessibles pour les RH, notamment :

  • Le chèque-repas : jusqu’à 160€ net par mois pour les achats alimentaires au quotidien.
  • L’éco-chèque : jusqu’à 250€ par an pour stimuler les achats de produits et services écologiques.
  • Les avantages en nature : véhicule de fonction, téléphone, ordinateur, …
  • L’assurance groupe.

3. Un onboarding et un management bienveillant

Avoir un bon processus d’onboarding

Si le processus de recrutement est important, il ne doit pas vous amener à négliger l’étape cruciale qui vient juste après : l’intégration. En effet, les premières semaines dans l'entreprise sont déterminantes pour le nouveau collaborateur. Pour éviter un départ précipité et un turnover néfaste pour l’entreprise, l’employé doit se sentir bien managé, accompagné et stimulé. Un onboarding réussi peut inclure différentes initiatives :

  • Entretien d’intégration et présentation des locaux et des collègues.
  • Rendez-vous de suivi réguliers : évaluation du niveau d’intégration du salarié, identification des difficultés éventuelles rencontrées, …
  • Mise à disposition d’un mentoring : attribuer un tuteur d’intégration à une nouvelle recrue permet de favoriser les connexions avec les autres collaborateurs, de familiariser le salarié avec la vie de l’entreprise, etc.

Privilégier un management empathique

Les "nouvelles tendances" de management sont résolument tournés vers l'humain et vers un accompagnement individuel et collectif fort qui favorise la montée en compétences. L’heure est aujourd’hui au respect, au dialogue et au leadership compassionnel.

4. Un système d'engagement réellement tourné vers le salarié

Utiliser des outils digitaux dans l’air du temps

Exit les anciens ERP, place aux outils digitaux plus performants et motivants pour les collaborateurs, comme par exemple&nbsp:

  • Réseaux sociaux d'entreprise (RSE) : ces communautés proactives favorisent l’interaction entre les membres de l’entreprise et démultiplient leurs capacités de réactivité et d’innovation.
  • Gamification : défis, niveaux, points, badges, classements, autant d’éléments qui tendent à transformer le travail en jeu.
  • Cloud.

Comprendre les attentes et les objectifs des collaborateurs

Pour fidéliser et motiver les employés, il est devenu indispensable de prendre en compte plus régulièrement leur opinion. Au-delà des entretiens annuels classiques, on peut par exemple effectuer des sondages et des enquêtes et interroger les salariés sur :

  • leurs objectifs de carrière.
  • leurs attentes en terme de rémunération.
  • la part qu’ils désirent accorder à leur travail dans leur quotidien.
  • leur avis sur tel ou tel processus au sein de l’entreprise.

Par le biais de ces questionnaires, vous montrez de l’intérêt pour vos employés – ce qui est très positif en terme de management – et vous ciblez des points d’amélioration pour pouvoir les satisfaire sur le long terme. Le salarié se sent intégré dans le collectif et se considère comme un des éléments moteurs de la croissance et du développement de l'entreprise.


telecharger-livre-blanc-lunch-pass

Vous l’avez compris, la fidélisation des collaborateurs est loin de passer uniquement par la rémunération ! Pour garder ses talents, il est également impératif de rendre son entreprise attractive en étant à l’écoute des attentes et des besoins de ses salariés. Motivation digitalisée, intégration et management bienveillant, culture d’entreprise engageante, package salarial avantageux, les outils pour retenir les talents sont multiples. En mettant en place une véritable stratégie de fidélisation, vos collaborateurs deviendront même d’excellents ambassadeurs pour votre entreprise !

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×