Cultiver le bien-être au travail : quels bénéfices pour l'entreprise ? | Sodexo Belgique

Cultiver le bien-être au travail : quels bénéfices pour l’entreprise ?

L'idée du bien-être au travail est une notion de plus en plus partagée au sein des entreprises. Les structures y voient un levier de performance axé sur le salarié. Il est donc naturel d'imaginer que la mise en place de conditions de travail optimales peuvent s'avérer bénéfiques pour l'entreprise.

Le bien-être au travail : définition et enjeux

Mais avant toute chose, comment définir cette notion ? L'OMS décrit le bien-être au travail comme : "un état d'esprit caractérisé par une harmonie satisfaisante entre d'un côté les aptitudes, les besoins et les aspirations du travailleur et de l'autre les contraintes et les possibilités du milieu du travail".

Le bien-être au travail est donc un ensemble de facteurs qui influent de façon positive sur la qualité de vie des salariés :

  • La sécurité des travailleurs.
  • La santé des travailleurs.
  • L'hygiène au travail.

Ils peuvent par ailleurs prendre d'autres formes, telles que fixées par la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs :

  • L'ergonomie.
  • L'impact psychosocial.
  • L'embellissement du lieu de travail.

telecharger-livre-blanc-lunch-pass

Il ressort de ces différents facteurs que les enjeux sont multiples tant pour le salarié que pour l'entreprise. En effet, ils impactent de manière significative la santé physique et psychologique, ce qui influe naturellement sur la productivité au travail.

Un rapport Eurofound de 2015 sur la qualité de l'emploi en Belgique montre ainsi une corrélation statistique forte entre l'absentéisme et les conditions de travail. Connaissant l'impact de l'absentéisme sur les performances d'un salarié, le lien avec le bien-être au travail est vite établi.

Les 4 piliers du bien-être au travail

Parvenir à ce bien-être nécessite la mise en œuvre d'un certain nombre d'initiatives. Ces décisions sont axées sur cinq piliers directement liés aux conditions de travail :

1- Santé et sécurité

Le premier d'entre eux est lié à la santé et la sécurité. Ces leviers peuvent prendre la forme d'une meilleure hygiène de vie sur le lieu de service, mais aussi de l'assurance d'examens de santé avec le concours de la médecine du travail. L'aménagement de locaux pensés pour les personnes en situation de handicap assure en outre une meilleure sécurité au travail.

2 - Culture d’entreprise

Des valeurs et principes applicables à tous permettent d'adopter une culture d'entreprise plus gratifiante. L'idée d'œuvrer dans l'intérêt général participe en effet au sentiment de fierté. Ces valeurs peuvent par exemple prendre la forme d'actions citoyennes et écologiques au sein de l'entreprise.

3 - Communication positive

Le dialogue avec les salariés et une communication positive permettent d'améliorer la vie collective. La mise en place d'une communication fluide permet en ce sens de doper l'esprit d'équipe, avec à la clé de meilleures performances.

4 - Épanouissement au travail.

Celui-ci peut être personnel. En effet, l'avènement de nouvelles formes de travail (télétravail) permet désormais de concilier plus aisément vie familiale et vie professionnelle. L'aménagement du temps et du lieu de travail est vecteur de stress diminué. Il peut aussi s'agir d'épanouissement professionnel, en ce qui concerne notamment des perspectives de carrière intéressantes. Une meilleure visibilité des perspectives d'évolution s'avère en effet motivante pour le salarié.

Les bénéfices pour l'entreprise et ses salariés

Plusieurs bénéfices sont à mettre à l'actif d'une politique de bien-être au travail. Le premier d'entre eux étant un engagement plus prononcé de la part du salarié qui s'implique encore plus.

Cette implication prend par exemple la forme d'un absentéisme moindre. Une étude du spécialiste du recrutement en ligne CareerBuilder montre à cet effet que le représente à lui seul 23 % des causes d'absentéisme au travail. Ces absences impactant négativement les performances de l'entreprise. Ainsi, il est possible d’inverser cette tendance en développant davantage le bien-être au travail.


telecharger-livre-blanc-lunch-pass

Cette assiduité au travail se traduit par une meilleure productivité du salarié et une plus grande implication dans la vie de l'entreprise.

La conséquence immédiate sera alors l'assurance pour l'entreprise d'avoir en son sein des salariés fidèles. En effet, un employé concerné par le développement d'une entreprise sera plus enclin à s’y investir pleinement et à y poursuivre sa carrière.

Par ailleurs, au vu des coûts liés à l'absentéisme, le bien-être au travail est un levier important d'économies. En effet, selon une étude Securex de 2013, l'absentéisme a coûté trois milliards d'euros aux entreprises belges au titre des salaires mensuels garantis des travailleurs malades.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×